Au frais, le yoga ça marche aussi

Lundi 1er octobre. L’automne est bel et bien lancé. Les températures dégringolent le soir. Et… le chauffage dans la salle des fêtes est inactif. ❄❄❄ Si on m’avait dit qu’on pouvait se relaxer dans un frigo, je n’y aurais pas cru.

Lundi soir après avoir ouvert les volets, j’ai essayé de lancer le chauffage. Le bouton rouge, le bouton noir. Ça ne prend pas. Ha! Il est 18h, le soleil baisse et la salle est déjà à 14°. Les élèves commencent à s’installer.

Hmmmm! Annuler est une option raisonnable dans ce cas. Dans 30mins on sera à 10° et avec le sol carrelé ce sera un carnage. Ou bien on peut tenter.

Pause! La définition du stress selon psychologies.com :  » Initialement, le stress a été défini comme une réponse physiologique de l’organisme à une situation épuisante, dangereuse ou angoissante. » Dans notre cas, le froid nous met clairement en danger d’hypothermie, des maladies qui s’en suivent, c’est grave. On verrouille les épaules, la poitrine, le corps se contracte, comme pour résister à l’air ambiant. C’est à peine si j’exagère.

Bon on y va. On commence par faire le point avec nos doigts, une petite moitié a les doigts gelés. On commence la séance debout, (on le restera la majeure partie du temps). Après le chant et quelques mouvements de bras, on fait à nouveau le point. Nous sommes moins perturbés, plus serein, et pourtant le froid a augmenté dans la salle. Aha! Comme si la crispation et le buzz du stress peut s’arrêter, quelques instants, pour nous permettre d’y voir plus clair.

Nous continuons la séance, sereinement, et on s’amuse à explorer les postures debout avec un peu plus d’intensité. Personne n’a plus aucun intérêt pour la température de la salle ( qui continue de descendre). Peut être à cause de la chaleur des postures 🤗. Ou de notre attention focalisée sur notre ouvrage 🤔

On finit assis sur des chaises, avec quelques minutes de Surya Bedhana.

Au final, tout le monde a survécu, certains ont même réussi à relaxer les épaules. C’est à peine si 1/4 a dû essuyer une goutte pendant le pranayama.

Au final, je suis impressionné. Par la qualité des participants. Et par l’efficacité de la technologie du yoga. Si on m’avait dit qu’on pouvait se relaxer dans un frigo, je n’y aurais pas cru. On attendra un peu avant de tester le congélo!

A mon avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.