Tu pratiques tous les jours?

Hier Alex m’a demandé si je pratique tous les jours. Et combien de temps.

Oui. Je pratique tous les jours. Combien de temps? Eh bien, autant de temps que j’ai de disponible. Hier c’était lendemain de soirée (la fête surprise des 40 ans de Véronique) , je me suis levé après 11h. Et je devais finir de mijoter mon repas pour 13h. J’ai pratiqué 5 mins, juste Kapalabhati. Et c’était ok. Si je me lève assez tôt, les jours normaux,

Si je me lève assez tôt, les jours normaux, je pratique plus longtemps. Généralement au delà de 60 mins. Et est-ce que je suis une séquence type? Well, no. Je fais selon mes besoins et mes envies du jour. Parfois aussi je suis un programme spécifique pendant quelques semaines d’affilée. Bon parfois, mes narines décident aussi pour moi :)). En ce moment, les grands thèmes qui reviennent c’est Méditation, Pranayama et Asanas. Lundi focus postures debout, Mercredi backbends, Jeudi forward bends assis, Vendredi Restorative… Bien sûr, je m’accorde un jour « chomé » de temps en temps, notamment quand je reviens de stage.

Donc en ce moment c’est tous les jours. Comme le brossage des dents :)). En fait j’y vais après avoir brossé les dents le matin. Si c’est votre style, vous pouvez prendre une infusion avant.

Pratiquer tous les matins, il n’en a pas toujours été ainsi. J’ai rencontré le Yoga en 2013. En ce temps là je pratiquais avec un enregistrement audio, 1 fois par semaine, 30 à 45 minutes, le samedi après le roller. Sans pression, sans enjeu, juste pour me sentir bien. Et puis un matin, je me suis rendu compte que j’étais plus proche de mes pieds. :)) . Je ne les touchais pas, loin de là, mais ils s’étaient rapprochés.

C’est là que j’ai commencé à prendre des cours, une fois par semaine. Et puis progressivement, j’ai commencé à pratiquer à la maison plus régulièrement. D’abord 10 mins, puis 15, puis 30 mins. Sur 5 jours, puis 6, et maintenant 7. Le programme évolutif d’André Van Lysebeth m’a bien aidé au début. Et la vie « normale » continue: la famille, le boulot, les amis… Donc parfois je pratiquais le soir, parfois le matin, jusqu’à me stabiliser sur le début de journée.

Maintenant c’est comme me brosser les dents. C’est systématique, c’est automatique, je dois rendre visite à mon tapis. Ça c’est construit progressivement, avec de la détermination, une détermination a rejoindre régulièrement mon tapis. Le tout soutenu par le bien-être qu’on ressent pendant et après la pratique. Et pendant ces années, beaucoup de cerises sur le gâteau, comme cette sacralisation L5-S1 à qui j’ai dit adieu ou une digestion régularisée. Hmm, oui, je pense que je vais continuer. Pour les cerises ou pour le gâteau? Les deux mon capitaine!

J’ai fait une formation 200h, plusieurs stage de 5 jours. Et je continue de prendre un cours hebdomadaire auprès de Neda. Tout ça, ça aide beaucoup à défricher le terrain, à déblayer si vous voulez, à poser les fondations. Ce qui construit la maison, c’est ce je fais chaque matin sur mon tapis. C’est ça les briques.

Si je puis oser un conseil, c’est ceci: faites vous du bien, faites vous plaisir. Peu importe la durée, quand il y a la régularité!

Et si je si je puis oser une suggestion, vous attendez quoi? A vos marques, prêts…

A mon avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.