Pêcheurs du dimanche

Ce dimanche nous a conduit à Amiens, pour assister des amis pendant leur déménagement. Une matinée lourde, comme ces derniers jours avant le changement d’heure, mi-sommeil, mi-éveil, avec un ciel gris pleuvinant.

Comme pour renforcer cette sensation de pesanteur, à 20km d’Amiens, nous avons traversé un champ brumeux, devrais-je dire brouillardeux. Visibilité 50m, malgré les feux de brouillard. Obligé de couper la vitesse à 60km/h (au lieu des 110 autorisés). Bref, la journée de 200 tonnes. Nous arrivons Rue Eloi Morel. Et chargeons le camion. Mes épaules se souviennent encore de la penderie de Lo et du buffet de Pappy.

Sur la route vers la nouvelle maison, nous passons par la rue Baraban. Du côté du chemin de halage, ô merveille! Je vois des pêcheurs installés. Oui installés. Genre ils sont là depuis 3h et ils prévus de passer la journée là. Ils sont 15? 20? Chacun son spot. Les nasses flottent. Les cannes barbottent. Les bottes sont plantées et les pêcheurs sont assis. Les visages ne sont marqués ni par le froid, ni par la brume, les gars sont juste … sereins.

J’ai envie de leur demander « qu’est-ce que vous fabriquez là? » mais notre camion roule. Je me contenterai de la sérénité sur leur visage. Je suis ému. Dans des conditions de froid et d’humidité pareilles, quitter son chez-soi, venir s’asseoir dans l’eau, et attendre, simplement. Je suis époustouflé mes amis. Comme si peut importe la météo, leur méditation aura lieu.

homme assis a la peche
Image courtesy of rawpixel.com

Dans un article précédent, nous avons exploré la notion de tapas: Garder le feu de la pratique allumé, quelque soit les circonstances extérieures et les élans intérieurs. Maintenir le feu. Maintenir la discipline. D’une certaine façon, je crois que ces gaillards, ces pêcheurs du dimanche, sont des grands pratiquants de Yoga.

More from my site

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.