C’est pas pareil… quand je suis tout seul

Triopetra, crique entre 2 falaises

Je suis de retour de Triopetra, Crète, 1 semaine avec François et Nathalie. Chaque jour 3 sessions de yoga, une session de créativité. Il restait même du temps pour aller nager et manger. Avec des compères de partout. De retour à la maison. Après une journée (quasi)off, il est temps de retrouver mon cher tapis…

Continuer la lecture de « C’est pas pareil… quand je suis tout seul »

Wahou! On dirait que tu ne fais rien

« Impressionnant. On dirait que tu ne fais rien. Que c’est ton ventre qui inspire tout seul! »
C’est Manuel qui s’exclame pendant que je leur faisait une démo de respiration complète, sans t shirt.

Je suis ravi. « C’est ton ventre qui respire tout seul ». Si nous pouvons laisser le ventre en liberté vivre sa vie, nourrir notre vie, si le diaphragme était autorisé à utiliser son intelligence….
Quelle douceur dans le dos, quelle béatitude contagieuse, quelle énergie préservée…

Ah! Avec des si on aurait mis Paris en bouteille.
Sauf si… si on pratique…

Audition Sélective

Ce matin je suis venu voir Bart à Laeken, pour la 5e fois en 6 semaines. En arrivant au parc jean sobienski, j’entends un avion voler bas. Je peux voir le logo presque. Ah !
Et deux minutes plus tard, un autre avion.
Non! Ils ont reroutés un aéroport dans le quartier ? Parce que ces avions n’étaient pas là la semaine dernière, ni avant.
Attends. Sûr ?
Bon s’ils étaient là, comme se fait il que je ne les entendais pas?
Comme si j’entends de temps en temps…

Ouverture. Accueil. Réceptif. Focale. Tunnel. Bouquet. Présent.

Si le paradis existe, il doit avoir un spot comme celui-ci

Assis sur le banc, entre le pilier de buis, et l’arche du massif de neiges d’Avril. Contempler leur blancheur et s’ennivrer de leur parfum.
Meditate.

Et perdre ses yeux dans le pelage des carpes aux 12 couleurs, se noyer dans les nénuphars, avec la bénédiction du ferme cerisier.

Oui mes amis, si le paradis existe, il doit avoir un spot comme celui-ci.

[09/03] Wahou

Swanubhooti Vatika* à la chinmaya mission à Taluka. Un endroit enchantant. Magique. Energisant. Laissez moi tirer une flèche.

Le poème de la visite.

How did you know I was to come?
That I’d come today?
You spared no efforts to build this shrine for my amazement
The music of letters, the poetry of sounds, the honey
of smells, the breath of view, the beauty of Life
actually.
1101 blessings to you.

 

*Vibooti Vatika: jardin de l’éveil